ISBN 9789956552320
Pages 588
Dimensions 234 x 156mm
Published 2022
Publisher Langaa RPCIG, Cameroon
Format Paperback

Mgr Ndongmo et la Question Bamiléké au Cameroun

by André Seguè

Contrairement aux adeptes de !'instruction publique que sont les Français, les Anglo-saxons ont une conception de l'enseignement qui inclut à la fois !'instruction et l'éducation, l'objectif étant toujours de former un individu accompli dans la tradition des acquis du Liberal Arts Education . Raison pour laquelle, la religion est demeurée longtemps une discipline à part entière dans le curriculum de l'enseignement dans la partie anglophone du Cameroun. Il faut cependant garder à l'esprit qu'au-delà de ce qui peut apparaitre comme approches discordantes des missionnaires chrétiens en situation coloniale, catholiques, protestants et autres presbytériens semblent avoir été toujours d'accord sur la nature sacrée de leur mission de conversion et de diffusion de la civilisation occidentale en pays de mission. Dommage que les dirigeants camerounais n'aient jamais réussi à s'inspirer de la démarche ci-dessus et à adopter une ligne de conduite un tant soit peu patriotique. Les politiciens postcoloniaux ont constamment fait montre d'un déconcertant opportunisme. Il peut certes leur arriver de solliciter publiquement ou officieusement l'Eglise à travers ses princes locaux pour accompagner les pouvoirs publics dans la résolution des conflits sociopolitiques. Mais par moments, ils n'hésiteront pas à leur rappeler que l'Eglise ne doit pas se mêler de politique. Elle doit se cantonner dans les affaires spirituelles, oubliant l'un des enseignements les plus mémorables de Mgr Ndongmo, à savoir qu' on ne peut pas conduire les hommes au ciel comme si la terre n'existait pas.

Book Preview
Paperback
£50.00

About the Author

André Seguè

Ordonne prêtre le 10 juillet 1971, l'Abbé André Seguè est titulaire d'un Doctorat en théologie catholique de l'Université de Strasbourg, France. Il a été vicaire et cure dans diverses paroisses du Diocèse de Bafoussam. Il a également enseigne dans plusieurs institutions catholiques dont les Collèges Saint-Laurent de Bafou, Saint Thomas de Bafoussam, le Grand Séminaire Saint-Augustin de Maroua ainsi qu'à l'Université Catholique d' Afrique Centrale de Yaoundé. Il fut aussi Directeur du Collège Saint Laurent de Bafou, du Collège Saint Thomas de Bafoussam et Recteur du Grand Séminaire Saint-Augustin de Maroua.